Home » Vie de l’école

Category Archives: Vie de l’école

Initiation à l’escrime

Les élèves des classes de Mmes ARTOIS et FRUCHART ont été initiés à l’escrime grâce à l’intervention d’un maître d’armes pendant 6 semaines. Cette activité sportive est encadrée par un intervenant diplômé et agréé par l’Education Nationale issu du club d’Henin-Beaumont. En dehors de toutes les compétences que cette activité permet de travailler, cela permet de faire découvrir un sport aux petits dourgeois et pourquoi pas de semer des graines de champion.

20161011_154107 img_2387 img_2385 img_2390 img_2393

Rencontre……

Les élèves de CE2 ont rencontré le père d’un camarade de l’école qui est venu leur faire découvrir son activité de pompier. Il leur a donné des conseils de sécurité et des consignes pour alerter en cas de danger. Cet après-midi fut enrichissant. Un grand merci à ce papa messager des valeurs de solidarité.

img_2338 img_2341 img_2342

La fête du groupe scolaire Bruno

La fête des écoles Bruno a eu lieu cette année le vendredi 24 juin 2016 dans la cour de l’école élémentaire. Malgré les conditions liées à l’état d’urgence, les enseignants ont choisi d’organiser le spectacle aidés de la toute nouvelle association des parents d’élèves « Au bonheur des enfants » en respectant les consignes données par la Direction académique du Pas de Calais.

Ce fut un moment agréable et festif. Plus de 1000 spectateurs!

La soirée s’est terminée en saluant M. et Mme CHEVALIER de l’école maternelle pour leur carrière de professeur des écoles, retraités cette année.

Merci aux élèves qui ont assuré le spectacle, aux professeurs et parents investis, et aux spectateurs qui ont accepté les modalités d’entrée. Ensemble, nous avons travaillé à faire vivre le quartier Bruno dans la sécurité.

Et le sport?

Participer aux rencontres USEP, c’est super!

20160519_100617 20160519_111003

Semaine des math. Mars.

Cette année, toutes les classes de l’école ont participé à la semaine des math, une action académique dont le but était de lier les mathématiques et le sport. Les professeurs ont proposé différentes activités tout au long de la semaine. Les élèves ont participé efficacement et joyeusement à cette action.

20160316_105417 20160316_105433 20160315_110626 20160315_110313 20160315_110324

Merci aux parents venus nous aider!

Découverte de la bibliothèque « Patrick Defrancq »

Les élèves ont découvert la nouvelle bibliothèque et ont participé à un atelier de création artistique sur le thème du portrait. En effet, le site accueillait dans ses murs une exposition de portraits.

20160112_103751 20160112_100601 20160112_100453 20160112_10042320160112_093819

Caché derrière

Vous trouverez à cette adresse un article de presse concernant le vernissage de l’exposition « Caché derrière », un co-création Patrick Daubresse et les élèves de la classe de CM1 de l’école Bruno.

http://www.lavoixdunord.fr/region/dourges-le-charme-de-la-cite-bruno-devoile-avec-ia34b0n2915667

Les CE2 écrivent des contes…

En mystérieux pays, vivait un grand chevalier, il était jeune, de taille moyenne. Ses cheveux étaient bruns. Il était fort et imbattable ainsi que rusé et intelligent. Il avait un caractère calme, vif et gai. Il avait deux qualités : loyal et courageux. Mais aussi un défaut : paresseux. Mais son épée enchantée était enfermée dans une forteresse invisible et volante. Alors qu’il réfléchissait au chemin à suivre, il se retrouva à l’orée du bois. Là, se trouvait un jeune musicien qui lui indiqua le chemin à suivre. Il se mit en route. C’était l’aube, emportant une épée et des provisions et un poignard.

Après avoir traversé des vallées inconnues, lors d’une journée claire, il rencontra un magicien attaqué par les pires ennemis du chevalier. Il donna à manger et le protégea. Il le remercia en lui faisant cadeau d’un objet magique qui était un radar pour voir les choses invisibles. Le voyage dura des semaines, le chevalier arriva enfin à la forteresse où son épée était prisonnière d’une sorcière qui était dangereuse et méchante. Notre héros escalada les remparts pour s’introduire dans l’antre de la sorcière mais malgré toutes ses précautions, il fut blessé. Heureusement le magicien qu’il avait protégé, veillait encore sur lui et le tira de ce mauvais pas.

Notre héros dans la tanière de la sorcière et combattit courageusement et vaillamment. Il triompha. Il retrouva son épée. On célébra ses exploits dans tout le pays et ils attendirent de nouvelles aventures.

Victor DELPLANQUE

Les CE2 écrivent des contes…

Il était une fois, en France, pays mystérieux où vivaient de voyageurs. Ils étaient malades, de tailles moyennes. Leurs cheveux étaient bouclés. Ils étaient maladroits, mal habillés ainsi que bêtes. Ils avaient un caractère tranquille. Ils avaient des qualités : patients et généreux. Mais aussi des défauts : impolis et désordonnés. Leurs chevaux fabuleux et splendides, de cristal étaient prisonniers dans un océan imaginaire.

Alors qu’ils réfléchissaient au chemin à suivre. Ils se retrouvèrent au bord d’une rivière. Là, se trouvait un voyageur aveugle qui leur indiqua le chemin à suivre. Ils se mirent en route. C’était le coucher de soleil, emportant un couteau et des flèches. Après avoir traversé des torrents inconnus, l’or d’une journée glaciale, ils rencontrèrent un voyageur blessé. Ils lui donnèrent à manger et le soignèrent ; il les remercia en leur faisant un cadeau d’un objet magique : une pomme qui guérit les blessures.

Le voyage dura des années. Les voyageurs arrivèrent enfin à l’océan où leurs chevaux étaient prisonniers d’un monstre marin qui était redoutable et épouvantable. Nos héros plongèrent dans l’océan pour s’introduire dans l’antre du monstre. Mais, malgré toutes leurs précautions, ils furent capturés. Heureusement, le voyageur qu’ils avaient soignés, veillés encore sur eux et les tira de ce mauvais pas. Nos héros entrèrent dans la tanière du monstre marin et le combattit énergiquement. Ils remportèrent les victoires. Ils retrouvèrent leurs chevaux. On organisa de fêtes magnifiques. On célébra leurs exploits dans tout le pays. On les clame, la joie fut immense, tout le monde se réjouit.

 

Enzo LESAGE FICCO

Les CE2 écrivent des contes…

En fabuleux pays vivait une princesse, elle était très jeune, de taille moyenne. Ses cheveux étaient blonds. Elle était forte ainsi qu’honnête. Elle avait un caractère calme. Elle était de qualité aimable, généreuse, accueillante et gentille. Mais aussi quelques défauts : elle était lâche, bavarde. Son fiancé était magique. Le prince charmant était prisonnier dans un labyrinthe. Il était hanté.

Alors, qu’elle réfléchissait au chemin à suivre, elle se retrouva au bord d’une rivière. Là, se trouvait un lutin. Le lutin était âgé. Il lui indiqua le chemin à suivre. Elle se mit en route. C’était le lever du soleil, emportant une épée.

Après avoir traversé les montagnes gelées, lors d’une journée ensoleillée, elle rencontra un nain prisonnier. Elle le délivra. Il la remercia en lui donnant un renseignement.

Le voyage dura des jours, la princesse arriva enfin au royaume où son fiancé était prisonnier d’une araignée géante qui était dangereuse.

Notre héroïne se faufila par une petite porte pour s’introduire dans l’antre de l’araignée mais malgré toutes ses précautions, elle fut surprise par les gardes avec son voyage.

Heureusement, le lutin qu’elle avait délivré, veillait encore sur elle et la tira de ce mauvais pas. Notre héroïne, dans la tanière de la géante araignée, la combattit courageusement. Elle remporta la victoire. Elle retrouva son fiancée. On organisa des fêtes magnifiques et vécurent sagement.

 

                                                                           Julie LETOQUART